PRATIQUEZ POUR VIVRE PLUS LONGTEMPS

On pense à tort que le vieillissement est une condition biologique immuable et irréversible de l’incontournable décrépitude.

Au contraire, c’est un état dynamique qui, chez une majorité de personnes, peut être modifié vers un niveau optimal, quel que soit leur âge ou quelle que soit la manière dont elles ont négligé leurs corps dans le passé.

La Nature nous donne une deuxième chance de réparer les erreurs que nous avons infligées à notre corps.

Votre corps peut rajeunir à n’importe quel moment de votre vie.  Que vous ayez la cinquantaine ou que vous approchiez des 80 ans, vous pouvez retrouver la vigueur, la vitalité, la force musculaire et l’endurance respiratoire que vous pensiez perdues à jamais.

Depuis toujours, nos ancêtres étaient physiquement actifs pour survivre et mourraient de faim, des suites de blessures ou d’infections.

Aujourd’hui nous mourrons de maladies dégénératives, sur lesquelles l’influence de notre inactivité physique peut être considérable.

« Utilisez-le ou perdez-le » est une  loi biologique omniprésente à laquelle on a attribué trop peu de crédit en ce qui concerne le corps humain. La médecine s’est montrée particulièrement lente à reconnaître les bienfaits de l’exercice dans un certain nombre d’états pathologiques.

L’exercice est bénéfique, on peut facilement l’inclure dans notre vie, il est gratuit, et est garant d’une vie longue, en bonne santé. Votre unique et meilleure défense physique contre le vieillissement, c’est l’exercice physique. Si vous vous contentiez d’inclure dans votre emploi du temps un certain type d’exercice, vous seriez sûr de mener une vie sans baisse d’énergie ou maladie.

Aujourd’hui il est possible grâce à des exercices relativement doux, d’éviter que le cœur vieillissant ne se durcisse, et ne mette plus de temps à se contracter et à se relâcher.

L’exercice prolongé diminue le taux de cholestérol total et élève le taux de lipoprotéines de haute densité, le type de cholestérol qui empêche la formation de dépôts lipidiques. D’où l’idée que l’exercice peut nous protéger de la maladie.

Si une personne de 70 ans inactive commençait un programme d’exercices modéré, son espérance de vie s’accroîtrait de 15 années.

A vous de jouer et surtout ayez du plaisir

Louis WAN DER HEYOTEN


Posted in Uncategorized

Comments

  • Brunie dit :

    Bonjour LOUIS,

    En fait tu es en train de nous faire comprendre que tout individu qui reste actif et qui
    fait de la marche quotidienne par exemple peut vivre plus longtemps,c’est cela?
    Etant grand marcheur après avoir couru pendant des années je suis tout à fait d’accord avec
    tout ce que tu as écrit.
    Maintenant si des personnes sont atteintes d’arthrose et en particulier au niveau du genou,je leur écrit:ne vous découragez pas car le fait de bouger et de marcher va diminuer largement votre handicap aussi paradoxalement que cela puisse paraître ayant été moi-même atteint de ce mal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Loading...


    Loading...

    Login






    Register | Lost password?

    Register





    A password will be mailed to you.
    Log in | Lost password?

    Retrieve password





    A confirmation mail will be sent to your e-mail address.
    Log in | Register